Accueil · La recherche · Thèmes de recherche · 2. Interactions entre la terre et l’océan

2. Interactions entre la terre et l’océan

Contacts : Daniel Aslanian, Marcia Maia et Jozée Sarrazin*

* remplacement temporaire de Daniela Zeppilli

Cadre scientifique

Les sédiments, la croûte et le manteau de la Terre sont en constante interaction avec les océans du monde. Cette interaction entraîne un bioréacteur mondial, où la vie animale et microbienne se développe en étroite association avec des substrats géologiques qui comprennent les sédiments, les suintements, les évents et la croûte elle-même.

La Terre profonde et les processus tectoniques façonnent la structure océanique et le transfert de matière à la plus grande échelle. D’une part, ces processus peuvent poser des risques géologiques, mais d’autre part, ils parsèment le fond des océans d’abondantes ressources conventionnelles, minérales et même biotechnologiques. En raison des grandes échelles de ces processus, ainsi que du défi technique de leur étude dans le domaine marin, notre compréhension des interactions Terre-Océan n’en est qu’à ses débuts.

En repoussant les limites technologiques, d’observation et conceptuelles, en mer, sur terre et en laboratoire, le Thème 2 élargira les connaissances actuelles sur ces interactions, tout en fournissant à la société le cadre nécessaire pour gérer les ressources – et les risques – des fonds océaniques.

Objectifs spécifiques

Les livrables du Thème 2 portent sur la science fondamentale et appliquée des ressources minérales, conventionnelles et biotechnologiques des grands fonds marins; l’évolution volcanique, sismique, tectonique et du relief, et leurs risques associés; archives sédimentaires et modèles du tectonisme, du climat, de la circulation océanique et du changement du niveau de la mer du passé de la Terre; l’échange océan-lithosphère et l’écologie, la physiologie et la sensibilité anthropique du biote unique qui prospère grâce à cet échange.

La formation efficace d’une future génération de géologues, biologistes et ingénieurs marins dépend de la capacité des instituts océanographiques à fournir une expérience pratique des techniques sophistiquées d’échantillonnage, d’observation et de modélisation du système Terre-Océan à partir de multiples facettes.

Le thème des interactions Terre-Océan est globalement divisé en trois sous-thèmes dominants mais très complémentaires:

a) La lithosphère dynamique : processus crustaux de peu profond à profond
b) Le cycle sédimentaire : relier les enregistrements passés du climat, de la tectonique et des géorisques
c) Le fond marin vivant : là où les fluides, les minéraux et la vie extrême interagissent

Le thème 2 ayant pour objectif de « doter la société du cadre nécessaire pour gérer les ressources – et les risques – des fonds marins », les recherches menées devront intégrer les dimensions sociales et humaines.