Accueil · Jour 1 – 3 : le départ

Jour 1 – 3 : le départ

19 – 21 avril 2022 | La Réunion – Ile Maurice

Lea Nupnau, Jonas Frère et Simon Delsol

Suite à différents vols (courts depuis le Mozambique et long depuis la France), nous sommes arrivés tôt dans la matinée à destination. L’île de la Réunion nous a accueillie par un climat humide et chaud, typiquement tropical. Le transport de l’aéroport au port a été accompli par un bus affrété pour l’occasion. Le Marion Dufresne nous attendait, amarré dans la ville de « Le Port ». Notre embarquement s’est déroulé juste à la fin de celui du matériel scientifique et de la nourriture, qui, lui, avait eu lieu depuis plusieurs jours. Eh oui, durant les 5 prochaines semaines, il n’y aura plus d’occasion de récupérer quoique ce soit.

Une fois à bord, les premières heures ont été consacrées aux impératifs administratifs ainsi qu’à l’attribution des cabines. Ces dernières comprennent des lits simples superposés, un bureau, une armoire et une salle de bain privative. Chacune des cabines est occupée par 2 étudiants embarqués, qui peuvent profiter de la vue sur mer par l’hublot.

Nos cabines ! © Marie Bassez

Après que tout notre petit monde soit bien installé, une première conférence a eu lieu sur les différents aspects et l’organisation de la vie à bord. Bien entendu, il a été question de l’accès au Wi-Fi (nos espoirs de garder contact avec le monde extérieur étaient encore bien présents) et de l’importance du respect du planning, surtout quant aux conférences et aux repas. Par la suite, une visite du Marion Dufresne s’est déroulée : les différents étages, le poste de commandement (PC) scientifique, le réfectoire (et le bar ou « forum » comme il est appelé à bord), la salle de conférence, les différents ponts et les zones interdites (notamment la salle des machines). C’est-à-ce moment que les derniers d’entre nous ont pris conscience que leurs déplacements seraient désormais limités aux 120m de ces couloirs labyrinthiques.

Notre dernier repas ayant consisté en un léger petit-déjeuner à bord des avions, nous étions très heureux d’enfin profiter de la bonne nourriture à bord sur les coups de 11h. La première partie de l’après-midi a été occupée par une rencontre pour organiser les différents activités de communication que nous réaliserons durant la croisière.

Ensuite, nous avons assisté à une conférence sur la sécurité à bord, suivie d’un petit moment de quartier libre. Sur les coups de 16h, un exercice d’évacuation a eu lieu. Et il a été réussi avec brio ! Une fois les dernières formalités remplies pour le départ, le Marion Dufresne a appareillé à 17h en direction de l’île Maurice. Quelle joie que d’être témoins de ce moment depuis le pont supérieur du navire, tandis que le Soleil entamait sa descente vers l’horizon au loin. La proue et la poupe du navire fourmillaient de membres d’équipage affairés aux manœuvres. Une fois atteinte la pleine mer, la foule rassemblée sur le pont supérieur s’est progressivement dispersée. Certains scientifiques terminaient l’installation de leur équipement. Nous, étudiants, avons profité de ce moment pour sociabiliser autour d’un apéro ou trouver un peu de repos avant le dîner de 19h15.

La journée s’est achevée par les présentations des différentes équipes de recherche à bord. Et enfin vient le moment de prendre un repos mérité, bercé par les bruits et le roulis du navire.

Exercice d’évacuation: à chacun sa zone de rassemblement. © Christophe Mocquet
Réunion journalière avec le Commandant et les chefs des équipes scientifiques. © Christophe Mocquet
Première réunion de l‘équipe scientifique au complet: nous sommes 71 à bord ! © Christophe Mocquet
Un magnifique coucher de soleil pour terminer notre premier jour en mer à bord du Marion Dufresne. © Salomé Pellé

Continuez votre navigation

Retour à la page d’accueil