Séminaire AMURE – 3 décembre – Efficacité et conséquences inattendues des droits territoriaux exclusifs pour la gestion des pêches et de l’aquaculture au Chili et en Virginie, États-Unis

Jennifer Beckensteiner, Post-doc économiste à AMURE (Aménagement des Usages des Ressources et des Espaces marins et littoraux ), financé par ISblue.

Voici le lien pour assister à ce séminaire jeudi 3 décembre 2020 13h30-14h30 en visio zoom :
https://us02web.zoom.us/j/86962643434?pwd=cEhoUktIOWNnQllCT0ViTFUyUC8wdz09

Les droits d’usage territoriaux dans les pêcheries (DUTPs ou Territorial User Right for Fisheries, TURFs) apparaissent de premier abord comme une solution pour éviter les conséquences préjudiciables du libre accès aux ressources communes et retiennent de plus en plus l’attention pour la gestion des ressources marines sédentaires. Mes travaux de thèse ont évalué les enjeux liés à leur utilisation dans différents contextes environnementaux et socio-économiques (États-Unis et Chili) dans le but de mieux estimer leur efficacité.

Les impacts du réseau Chilien de DUTPs, cas d’école des droits territoriaux exclusifs, ont été évalués sur le long terme, en analysant l’exploitation des ressources benthiques, à la fois à l’intérieur et à l’extérieur des zones d’accès exclusif. La rentabilité de nombreux DUTPs ayant récemment diminué, l’effort de pêche dans les zones non réglementées a augmenté. Bien que les captures par effort et par zone sont plus importantes au sein des DUTPs, un impact négatif croissant des DUTPs sur les captures des zones de libre accès a été identifié, remettant en question la durabilité et l’efficacité du système.

En parallèle, les DUTPs utilisés pour la production d’huîtres dans la baie de Chesapeake (Virginie) ont été étudiés. Mes recherches ont permis de découvrir que seuls 33% de ces concessions conchylicoles s’avèrent réellement productives. En théorie, les DUTPs doivent être utilisés pour la production d’huîtres, mais dans la pratique, ils peuvent être détenus pour d’autres raisons, comme la spéculation ou l’exclusion intentionnelle d’autrui. Grâce à des modèles économétriques (i.e., SFA et DEA), il a été mis en évidence que l’utilisation des concessions et de l’espace était inefficiente et que des barrières sociales et économiques freinaient l’expansion de l’activité ostréicole en Virginie.

En conclusion, la productivité des DUTPs étudiés est souvent limitée par des facteurs socio-économiques et des choix de gestion. Ce travail a permis de mieux évaluer l’efficacité des droits territoriaux exclusifs et mieux comprendre les enjeux associés à leur utilisation au Chili et en Virginie, et souligne l’importance de la planification spatiale ainsi que l’existence de compromis entre la durabilité écologique, économique et sociale.

Beckensteiner J., Scheld A.M, Fernández M., Kaplan D.M. (2020) Drivers and trends in catch of benthic resources in Chilean TURFs and surrounding open access areas, Ocean & Coastal Management, 183, DOI: 10.1016/j.ocecoaman.2019.104961

Beckensteiner J., Kaplan D.M, Scheld A.M. (2020) Barriers to eastern oyster aquaculture expansion in Virginia, Frontiers in Marine Science, 7:53, DOI: 10.3389/fmars.2020.00053

Beckensteiner J., Scheld A.M., St-Laurent P., Friedrichs M.A.M., Kaplan D.M. (in review) Lease use efficiency in Virginia’s eastern oyster aquaculture industry: accounting for environmental and socioeconomic constraints, Aquaculture.